1 Septembre 2013

Bon, ce dimanche, bien motivé, je repars pour une nouvelle expédition avec plein d'images dans la tête, surtout que la veille malgré les conditions climatiques catastrophiques, j'avais réussi à tirer quelques images qui me plaisaient vraiment bien. Donc, comme d'hab, à 6h je suis debout et en très peu de temps me voilà déjà en train d'enfiler mes waders ! Ouf, il y a un brouillard de fou et il a l'air vraiment très épais sur le spot ! Enfin bon on verra, comme ils annoncent du soleil ensuite, cela pourrait nous donner de belles ambiances.

Effectivement, une fois sur place il y a un mur qui se présente devant moi, il faudra donc patienter pour qu'il disparaisse peu à peu avec le temps mais avant tout ça j'ai un petit hic, c'est que j'avais laissé la tente sur place et je pense qu'un sanglier s'en est donné à coeur joie ! Résultat des courses, la tente est complètement H.S. !! Donc, je la rebricole plus ou moins pour qu'elle tienne la matinée, ça ne ressemble pas à grand-chose mais c'est mieux que rien. Je m'installe dans mon espèce d'affût, dès le début quelques bernaches viennent me faire signe mais le problème c'est que le brouillard était encore trop épais à ce moment-là donc pas moyen de faire quelque chose de correct...

A ma grande surprise, avec ce léger vent, ce mur commençait tout doucement à s'affiner et les premiers limicoles commençaient à apparaître et à mon grand étonnement, deux hérons sont sur le spot ! Génial, j'ai vraiment fait une de mes plus belles observations, ils se sont disputés le terrain pendant plus d'un quart d'heure, surtout que deux hérons les ailes déployées, ça a du mal à rentrer dans le cadre !! Mais quel moment !

Puis, d'un coup, tout ce joli monde disparaît... Tiens, tiens, qu'est-ce qu'il se passe ?! J'ai eu la réponse assez rapidement; alors que martine vient gentiment se poser sur ma branche, d'un coup j'entends: "Eh, t'as dormi ici ou quoi ? Tu fais encore de la photo ?", en regardant sur la droite et bien oui, c'était "mon ami le pêcheur" qui était de retour... Je ne l'avais pas entendu arriver ! Et comme hier, il m'a bien foutu le bordel sur le spot ! Surtout que j'essayais d'abréger la conversation, lui n'avait pas trop envie, je commençais à avoir les nerfs et pour couronner le tout, quand il ne parlait pas, il sifflait... Génial !! Au bout d'un quart d'heure, il remit son moteur en route et repartit joyeusement avec sa barque et moi, je retrouve enfin le sourire.

Les ambiances sont absolument magnifiques mais le problème, il n'y a plus rien du tout. Me voilà reparti pour quelques minutes d'attente sans rien voir, le soleil commençait à apparaître, les conditions du jour étaient absolument magnifiques et à ce moment-là, j'ai quelques chevaliers guignettes qui arrivent sur le terrain et bien sûr, martine est venue me rendre visite 5 à 6 fois sur ma branche, des passages assez brefs mais qui me régalaient...

J'avais quelques images de martins dans la tête mais j'ai vite compris que ce n'était pas ce jour que j'allais les réaliser car elle me semblait bien nerveuse ! Bon, après mes 4h d'attente, je regagne la maison, plein d'images sur la carte sd mais cette journée me reste quand même au travers de la gorge car j'avais l'idée de réaliser quelques images qui ne sont pas arrivées...

Enfin bon, on n'est jamais content, ce sera pour la prochaine fois avec mes amis à plumes !!

Commentaires (1)

1. Christian (site web) 02/09/2013

Bonsoir Gilles,
Décidément tu n'as pas de chance avec ton matériel d'affût. Tes filets de camouflage, maintenant la tente. Mais je vois que ce n'est pas ces petits désagréments qui te décourage. Et je te comprends, tes amis à plumes te sont tellement reconnaissant. La photo du héron me touche vraiment, c'est une superbe image et tu sais que j'ai un petit faible pour cet échassier. Merci de nous faire partager tes rencontres avec ce petit monde. Amicalement. Christian

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/09/2013