Silence !!!

Bon, et bien voilà, nous sommes déjà à cette belle période qu'est le brame. Le tout dans une belle ambiance d'un automne qui est à nos portes...

Cette année, j'avais même hésité à essayer de faire quelques photos en cette période car cela fait maintenant quelques années que la connerie humaine prend le pas sur le reste. C'est bien dommage de voir autant de gens perdre la tête pendant 1 mois ! Les cerfs la perdent également mais pour la bonne cause, eux !!

Mais à cette mi-septembre, je fis quand même pas mal de rencontres de cervidés, sans le vouloir... Et bien voilà, j'ai de nouveau attrapé le virus et c'est donc reparti pour 3 semaines de forêt en profitant de mon peu de temps libre !! Mais le pic du brame n'ayant pas encore eut lieu, j'en ai déjà vu des vertes et des pas mûres, un truc de fous cette année. Heureusement que je ne prends plus la tête avec tous ces gens, sans quoi je me battrais tous les jours.... Entre le photographe grande gueule, chasseur, qui vient d'acheter son nouvel appareil photo, qui ne dit pas bonjour et qui veut que je lui règle son appareil (son cas à lui fut vite réglé!), j'ai pris son nouveau joujou et j'ai mis le tout en mode manuel... Tellement con qu'il ne s'est rendu compte de rien et il cherche toujours la solution pour que ça marche. Je dois dire que ça m'a fait rire toute la journée. Un vrai champion du monde celui-là. Et que dire de ce chasseur frustré, alcoolique en prime, qui passe toutes les heures, de 4h du matin à 20h du soir sur toutes les plus belles places de brame, tout ça pour faire fuir tous les cervidés... Sans compter le grand nombre d'abrutis qui se retrouvent au milieu de mises à blanc, ne sachant pas trop ce qu'ils font là et qui essaient, par tous les moyens possibles, de faire une photo... Sans oublier ce photographe qui observe un cerf avant la levée du jour et qui ne trouve rien de mieux d'aller chercher sa jeep pour l'éclairer pour faire une belle photo et qui me regarde et me dit... Ce sera plus facile pour le photographier ! Il vaut mieux en rire, malheureusement... Et pas plus tard que ce matin, alors que j'étais paisiblement en train de photographier une biche à 15-20 mètres de moi, et bien voilà un gentil monsieur avec son fils, photographe paraît-il, qui photographie la même biche que moi, au flash ! Bien sûr, ce beau moment s'est arrêté d'un coup ! Et bien gentiment je lui explique un peu comment approcher les animaux à cet endroit sans dérangement et bien gentiment à son tour il m'a dit que je n'avais rien à lui apprendre... Bon et bien si tu le dis, pas de souci ! La différence était juste que moi j'avais de la photo sur ma carte SD.

Enfin je pourrais encore donner pas mal d'exemples, il y a vraiment des gens qui n'ont rien à faire en forêt. En cette période, les gardes sont déjà à moitié fous et on se fait rejeter de quasi toutes les places de brame, les chasseurs sont toujours en train de nous dire qu'on dérange le gibier. C'est sûr qu'eux en pratiquant leur sport ne dérange pas... Mais alors dans le milieu de la photographie, c'est quand même pas terrible non plus ! Beaucoup de photographes photographiant du sauvage, sont contre les parcs et autres. Quand je vois déjà sur les réseaux sociaux les polémiques, sauvages, pas sauvages, pris à Londres, au Danemark, c'est encore du grand n'importe quoi. Pour ma part, je pense que les parcs animaliers sont bien utiles, cela permet à beaucoup de gens d'observer le brame ou d'autres animaux sans dérangement, vais-je dire. Je pense qu'heureusement qu'il y a ces lieux, au sinon nous serions encore plus nombreux, en forêt, en campagne et bien sûr dans tout ce monde, le trois-quart serait juste des photographes du dimanche.

Tout le monde a le droit de se balader, de photographier où il veut mais les gens qui n'ont pas de connaissances animalières, s'il-vous-plaît, renseignez-vous, faites-vous aider par des naturalistes ou des photographes ayant de l'expérience car je suis vraiment scotché de voir que quelques bonhommes peuvent vraiment foutre des places de brame en l'air !

Les cervidés ont déjà tendance à disparaître de beaucoup de places, cela n'arrange rien non plus... Je ne parle même pas de la surchasse où à certains endroits on veut éliminer tout simplement le cerf. Bien dommage de vivre tout ça en direct. Je crois que comme chaque année, je serai encore bien dégoûté en fin de brame... Nous verrons ça par la suite mais je ne me fais guère d'illusion.

Tous ces moments nature sont tellement agréables à vivre quand on n'occasionne pas voire très peu de dérangement. Et de voir tous ces moments paisibles détruits par l'ignorance de certains me dégoûte profondément...

Enfin ce petit article ne changera pas grand-chose mais cette année j'avais juste envie de le crier haut et fort !! Juste plein le cul de croiser autant de crétins...

Sur ce, je souhaite une bonne période de brame à tous mes amis bons photographes animaliers, aux naturalistes et aux passionnés de nature !!

Vive la nature et avant tout, respectons-là !!

Bon, maintenant, parlons un peu photos ! Cette année je vais prospecter un peu les Ardennes françaises. J'essaie de découvrir de nouveaux territoires et préparer la saison de brame 2018 avec d'innombrables affûts à des postes que j'espère stratégiques !

Et dans ma nouvelle quête de territoires, je dois bien avouer que cette année, les rencontres sont innombrables !! J'en suis à environ 80 biches, 4 cerfs dont un très beau 18 cors, et deux daguets, pas encore de grands clichés, beaucoup de clichés dans des lumières merdiques où mon appareil montre vite ses limites mais le but n'est pas de chercher la photo du siècle !

Rien que respirer le bon air de la forêt, me suffit et quand la rencontre est là dans de bonnes conditions, c'est sympa bien sûr... Les clichés ne sont vraiment que facultatifs...

 
Commentaires (1)

1. Etienne Brunelle (site web) 17/09/2017

Salut Gilles !
T'as raison, les cinglés de la gâchettes deviennt déjà tout fous. On n'y changera rien. Les clichés ne sont que facultatifs, mmmmwais, quand même, y a pas d'mal à s'faire plaisir ! Si seulement il y en avait par chez moi !
A bientôt

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau