P'tite balade en campagne...

Ce matin, j'avais juste envie d'aller faire une petite balade en campagne. J'avais également envie de revenir avec quelques clichés. Ca fait tellement longtemps que j'observe les chevreuils et les sangliers de loin, juste pour le plaisir mais cette fois-ci j'allais me lancer dans de diverses approches. Je pense que c'est l'ami Arnaud qui déteint un peu sur moi car je rattrape le virus des mammifères, lol !! Ou alors, est-ce la saison du brame qui arrive ?! Pas pour moi bien sûr, mdr !!

Le brouillard était de sortie, c'était tout bon. En arrivant, c'était l'heure bleue puis rapidement le soleil fit son apparition et les ambiances étaient tout simplement idylliques. Je fis de belles rencontres, une petite dizaine de chevreuils et au moins 25 sangliers, dont des petits mioches rayés pas plus hauts que 3 pommes !

Mais ce que je voulais vraiment c'était approcher un chevreuil que j'observe depuis un petit temps. Cela fait quelques semaines qu'il se balade avec une touffe noire sur les bois. Je ne sais pas ce que c'est exactement mais je voulais le découvrir. En le repérant de loin, je tente mon approche, en plus vous comprendrez vu la photo qu'il est facilement reconnaissable, je me retrouve à plus ou moins 50 mètres mais il me repère... J'attends quelques instants puis je retente une approche plus concrète et j'arrive à une quinzaine de mètres, je ne bouge plus, il n'a pas l'air affolé par ma présence, c'est tout bon. Je commence ma série de clichés puis il rentre dans un petit bosquet ! Je râlais car je n'avais pas ce que je voulais mais je me dis qu'avec un peu de chance il allait ressortir.

Je suis dans un champ de blé fraîchement coupé, plus ou moins camouflé avec ce que je trouve et là, d'un coup, il ressort comme une balle à 10-15 mètres. Il essaie encore et encore d'enlever ce qui le gêne depuis de nombreuses semaines et en fin de compte il s'agit d'un filet de clôture provisoire que les bergers installent pour délimiter les divers territoires pour que les moutons fassent office de tondeuses. C'est très bien, c'est écologique mais malheureusement d'innombrables boisés y laissent leur vie. J'en ai déjà retrouvés morts d'épuisement, dans ces clôtures. Heureusement, lui, a su se tirer de ce sale pétrin mais la guirlande qu'il garde le gêne quand même fortement vu son comportement.

J'espère pour lui qu'il arrivera à s'en séparer mais je doute... Il lui faudra être patient ou attendre la chute des bois. En espérant qu'il passe la période des chasses qui se préparent sur le territoire.

photographie animalière gilles Varé chevreuil

Commentaires (1)

1. Arnaud 22/08/2015

2 magnifiques images de campagne!
Très original la coiffe! J'espère qu'il aura le temps de s'en débarrasser...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau