Affût en Meuse...

Bon, bon, comme chaque année, j'espérais passer tout mon été en bordure de Meuse pour photographier le martin-pêcheur et cette année depuis la mi-mai, mon affût est prêt, il ne me restait plus qu'à attendre la première nichée de mes petits piafs bleus fétiches.

Mais malheureusement je me retrouve à plus de la mi-juillet maintenant et c'est vraiment la zone ! Après de nombreuses heures d'observation, je n'ai qu'un petit piaf bleu qui se balade sur mon poste... Et encore, il est bien plus souvent sur l'autre rive.

Pas brillant tout ça !

Cela fait 8 ans maintenant que j'ai toujours en cette période entre 3 et 7 martins-pêcheurs qui viennent côtoyer ma branche. Et pour couronner le tout cette année, c'est juste catastrophique au niveau de l'eau. Le niveau est très bas voire certains jours plus d'eau du tout sur mon spot ! Un truc de fou.

En huit années d'affût sur ce poste, je n'ai jamais connu ça ! Ce samedi, à la mi-juillet donc je suis quand même allé affûter quelques heures, bien terré dans mon affût, sans grands espoirs je l'avoue mais se retrouver dans une belle brume de Meuse c'est toujours bien sympathique. Et je voulais également confirmer mes observations. J'ai eu quelques belles visites, des hérons cendrés, des cormorans, des chevaliers guignettes et cul blanc, un ragondin et à ma grande surprise dès mon arrivée, j'ai eu la visite d'un sanglier à 4 mètres de moi lorsque j'étais en train de monter ma tente. Je pense qu'il était aussi étonné que moi ! Enfin ça restera un bon souvenir !! Au final de cette belle matinée d'affût, bilan mitigé, quelques cris de martins mais pas de photos...

Je vais donc attendre le prochain coup d'eau et j'y retournerai dans le courant de l'été avec l'espoir d'y croiser peut-être une nouvelle nichée de piafs bleus...

A suivre...

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau