A l'affût !

Bon, après deux semaines d'abandon d'affût, ça va c'était pour la bonne cause, vacance oblige, lol, je reviens sur mon spot favori en espérant y croiser mes petites plumes d'été. Le niveau de l'eau est vraiment impeccable et après repérages la veille je savais qu'il me restait au moins un martin-pêcheur sur le poste.

Arrivé sur place, c'est un peu le bordel. Mon ami le sanglier qui vient me rendre visite au moins une fois par semaine, n'avait rien trouvé de mieux que de tout retourner ! Donc, je perdis un peu de temps à me réinstaller plus ou moins et une fois bien terré au fond de mon affût, comme d'hab je patiente en me disant que c'est l'endroit où je me sens le mieux pour faire de la photographie.

Cette année c'est encore pire que les autres années, il y a vraiment des nuages de bernaches du Canada qui envahissent tout ! Pour couronner le tout elles sont accompagnées maintenant d'une bonne nuée d'ouettes d'Egypte. Je ne vous dis pas le vacarme et on a ça toute la journée dans les oreilles. Le problème c'est qu'elles ne font pas bon ménage avec le martin-pêcheur mais enfin bon, je fais avec ! Et malgré le bruit incessant de toutes ces râleuses je trouve quand même qu'il fait relativement calme dans la région. J'ai juste la visite de 2-3 hérons une fois de temps en temps, j'ai quelques mouettes, quelques bergeronnettes mais à part ça, c'est calme.

On est maintenant au 2/3 de la saison d'été et je remarque que les clichés que je rêvais de faire cette année ne seront pas réalisés. Bon, pour ça, c'est pas grave, ce sera pour l'année prochaine. Mais ce qui me fait le plus râler c'est que j'avais fait de belles rencontres en juin avec le martin, j'en avais 4-5 sur le spot mais je l'ai encore bien remarqué à ma dernière matinée d'affût, les passages sont beaucoup moins réguliers. Il me reste un mâle et une femelle qui prennent le temps de temps en temps de s'arrêter sur ma branche mais mon spot marche quand même moins bien que les autres années.

Cet été, et je ne sais pour quelle raison, ils n'ont pas le même comportement. Surtout le mâle qui est vraiment hyperactif et qui de jour en jour devient de plus en plus dur à photographier. Mais bon, je me plains un peu mais rien que le plaisir de l'entendre passer rien qu'en arrivant le matin, ma journée est déjà réussie !

Si le temps le permet je vais essayer de refaire quelques affûts avant la fin de l'été en espérant faire encore un peu plus de rencontres plumées...

Puis après, il sera temps, déjà, de passer à la belle période du brame !

photographie animalière oiseaux

Commentaires (2)

1. Aziz (site web) 24/09/2014

Bonsoir,

Quels types d'affut utilisez vous pour le Martin Pêcheur ? Faut- il privilégier un affut flottant ?

Cordialement,

Aziz

2. Pascal 09/08/2014

Salut Gilles,
Au fait quel serait le prédateur principal pour le martin ? Car je pense que la saison a été correcte pour élevé les petits et ne pas avoir de pertes dans les jeunes.
Fait nous rêver encore avec tes superbes clichés

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau